Revue de presse web

Lundi 23 AVRIL 2018

Enquête L'Economiste-Sunergia/ Education sexuelle à l'école: Plus de la moitié des Marocains «vote» pour

+ Les femmes, les jeunes et les riches plus ouvert au sujet
+ Dans les régions du Sud, seuls 24% sont pour
+ En classe, les enseignements se limitent aux cours des sciences naturelles

Le regard de la société marocaine a toujours été peu tolérant par rapport aux relations amoureuses, à la liberté de la femme ou à l'éducation sexuelle. Aujourd'hui encore, la sensible question de l'éducation sexuelle à l'école reste rejetée par une grande partie de la société. Elle est l'apanage de personne instruites et dotées d'une certaine ouverture d'esprit.
Pourtant, c'est le meilleur moyen d'informer les enfants et les jeunes sur la sexualité et de leur transmettre un certain nombre de valeurs. Selon la dernière enquête de L'Economiste-Sunergia, plus de la moitié des Marocains (55%) souhaite que...

LIRE LA SUITE - http://leconomiste.com

Mardi 10 AVRIL 2018

Subventions: L'Intérieur veut en finir avec l'anarchie

La circulaire, que le ministre de l'Intérieur vient d'adresser aux gouverneurs et walis, provoquera un tollé dans les milieux politiques, particulièrement les élus. Plusieurs d'entre eux ne sont pas encore au courant de l'existence de ce document. Il traite des procédures à suivre en matière de subventions aux ONG, dont celles qui profitent le plus sont liées aux conseils élus et aux partis politiques.
Jusqu'ici, c'est une véritable pagaille qui règne dans le domaine, certaines associations n'existant que pour profiter de cette manne avec en prime des risques de collusions politiques pendant les campagnes électorales. Cette pratique traverse la plupart des partis particulièrement le PJD. Dans la région de Draâ Tafilalt, il aura d'ailleurs fallu l'intervention du wali pour recadrer Habib Choubani, président Pjdiste de la région.

LIRE LA SUITE - http://leconomiste.com

الجمعة 6 أبريل 2018

النيابة العامة تصدر 9 توجيهات إلى وكلاء الملك لوقف التلاعب بتزويج القاصرات

أصدرت النيابة العامة عدداً من التوجيهات من شأنها تضييق "هامش" السماح بتزويج القاصرات، وتقييد القضاة بإجراءات إلزامية قبل الترخيص بمنح الإذن لأولياء أمورهن لتقرير مصيرهن قبل بلوغ سن الرشد القانوني. ومن أهم هذه الإجراءات، الخبرة الطبية التي يجب أن تؤكد قدرة القاصر على تحمل الزواج المبكر جسديا ونفسيا، وتوعية القاصر بخطورة الزواج المبكر والاستعانة بالمساعدة الاجتماعية.

أصدر رئيس الوكيل العام للملك رئيس النيابة العامة محمد عبد النبوي، عدداً من التوجيهات الصارمة في ....

ar.telquel.ma - إقرأ المزيد

Mardi 6 avril 2018

LE PARQUET GÉNÉRAL SÉVIT CONTRE LE MARIAGE DES MINEURES

Le président du parquet général, Mohamed Abdennabaoui, a adressé une circulaire à tous les procureurs du roi et procureurs généraux, exigeant de soumettre le mariage des mineures à une autorisation plus rigoureuse de la justice. De nouvelles conditions ont été instaurées en ce sens.

Puisque le législateur a soumis le mariage des mineurs à une autorisation de la justice, le parquet général ne se prive pas d'appliquer cette importante prérogative qui lui est dévolue. C'est dans cet esprit que Mohamed Abdennabaoui, procureur général du roi près la Cour de cassation et président du parquet général, a tenu à appeler les procureurs du roi et les procureurs généraux à travers tout le royaume à appliquer cette loi à la lettre et d'être plus regardants à chaque fois qu'une demande d'autorisation pour mariage d'une mineure est adressée au juge de la famille, autorisation qui ne doit plus être délivrée sans leur accord préalable...

LIRE LA SUITE - http://fr.le360.ma

Mardi 20 mars 2018

Le chômage des jeunes au Maroc "a tendance à devenir structurel" (HCP)

Le chômage des jeunes "n'est pas un phénomène récent, mais il a tendance à devenir structurel avec la déperdition scolaire et la faible diversification du tissu productif national", explique à l'AFP Ahmed Lahlimi, le Haut-commissaire au plan.
"La précarité de l'offre d'emploi n'encourage pas l'investissement des ménages dans l'enseignement de leurs enfants. Cela participe à la déperdition scolaire", ajoute-t-il.
Selon les données du HCP publiées au cours de la semaine écoulée, le Maroc a enregistré à fin 2017 un taux de chômage de 10,2% contre 9,9% une année...

LIRE LA SUITE - http://www.maghrebemergent.info