Revue de presse web

Mardi 6 février 2018

Maroc: plus de 4 jeunes urbains sur 10 au chômage

Le taux de chômage a dépassé 10% en 2017 au Maroc, malgré une croissance favorable, et atteint plus de 42% parmi les jeunes en milieu urbain, a indiqué l'organisme statistique du royaume dans une enquête publiée lundi.
Portée par une croissance de 4% contre seulement 1,2% en 2016, l'économie marocaine a créé l'an dernier 86.000 postes d'emploi. Mais, dans le même temps, 135.000 personnes sont arrivées sur le marché du travail, soit un différentiel de 49.000, a rapporté dans son étude le Haut commissariat au plan (HCP).
Le taux de chômage officiel est ainsi passé de 9,9% en 2016 ...

LIRE LA SUITE - http://information.tv5monde.com

Selon l'Unicef, quatre enfants sur dix sont pauvres au Maroc

Une enquête réalisée par l'UNICEF dresse un état des lieux préoccupant sur la pauvreté multidimensionnelle des enfants du Royaume. Ce triste constat touche plus particulièrement les milieux ruraux. Retour sur cette analyse.
Le rapport "Profil de la pauvreté des enfants au Maroc" élaboré par l'UNICEF* en novembre 2017, et dont les conclusions n'ont pas encore été révélées au public, dresse un tableau très sombre de la pauvreté multidimensionnelle (concept qui intègre les critères socioculturels, en plus du critère financier) des enfants au Maroc.

LIRE LA SUITE - http://telquel.ma

La «Kafala», la loi toujours méconnue au Maroc

Des experts nationaux et internationaux ont débattu, jeudi à Rabat, de la loi sur la «Kafala» (prise en charge) au Maroc et les moyens de sa mise en œuvre, à l'occasion d'un séminaire placé sous le thème «Je veux mes droits, pas la charité !»

Les lacunes constatées au sujet de la «Kafala», notamment le manque d'accompagnement des couples aspirants à la «Kafala» et des enfants pris en charge et l'insuffisance de protection de l'enfant et de ses parents ont été parmi les principaux axes abordés par les participants à ce séminaire, initié par le «Collectif Kafala Maroc», dans le cadre du projet de création d'une plateforme nationale pour le développement, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques en matière d'enfance, dans le respect de la Convention des droits de l'enfant (Plateforme-CDE), lequel projet est cofinancé par l'Union européenne.

LIRE LA SUITE - https://lematin.ma

La moitié des Marocains vit avec moins de 1.000 dirhams par mois

Kiosque360. Un rapport récemment publié par l'ONG Oxfam met le doigt sur les inégalités au Maroc. Les avancées réalisées par le royaume ne semblent pas profiter à tous les citoyens.
En dépit des avancées réalisées par le Maroc dans différents domaines, les inégalités entre différentes couches de la société restent fragrantes. Les chiffres figurant dans le dernier rapport d'Oxfam donnent le tournis. L'on apprend ainsi que la moitié des Marocains vit avec moins de 966 dirhams par mois (11.589 dirhams par an).

LIRE LA SUITE - http://fr.le360.ma

La proposition de loi contre le mariage des mineurs ressort des tiroirs

Le texte proposé par le groupe socialiste était débattu ce lundi à la deuxième chambre du parlement. Il entend fixer à 16 ans l'âge minimum du mariage.
La commission de la justice, de la législation et des droits de l'homme à la chambre des conseillers examine ce lundi 22 janvier, une proposition de loi qui fixe l'âge minimum du mariage des mineurs à 16 ans.
Proposée par le groupe socialiste de la deuxième chambre, la proposition de loi avait été validée en commission ...

LIRE LA SUITE - http://telquel.ma