Revue de presse web

السبت 23 مارس 2019

مسؤولون ينادون بتثبيت القانون وإلغاء استثناءات "تزويج القاصرات"

أقر محمد أوجار، وزير العدل، بأن زواج القاصرات بالمغرب يعد ظاهرة مجتمعية مخيفة، تتنامى بشكل كبير، قائلا إن "معالجة الظاهرة تقتضي مزيدا من الجهود والترافع".
أوجار، الذي كان يتحدث خلال الملتقى الوطني المنظم من قبل المجلس الوطني لحقوق الإنسان، تحت عنوان: "تزويج القاصرات: إلغاء الاستثناء..تثبيت القاعدة القانونية"، قال إن زواج القاصرات بالمملكة يعد "ظاهرة اجتماعية مؤسفة"، مؤكدا أنه لا بد من أخذ تنامي حجمها بعين الاعتبار.
وقال وزير العدل إن الأرقام والإحصائيات تظهر أن عقود زواج القاصرات تظل مرتفعة، مشيرا إلى أن إحصائيات 2011 أبرزت أن ما مجموعه 39 ألفا و31 عقدا همت زواج القاصرات،

m.hespress.com- إقرأ المزيد

Samedi 23 MARS 2019

Maroc: le mariage des mineures revient au devant de la scène

Le délégué interministériel aux droits de l'Homme, Ahmed Chaouqui Benyoub a indiqué, ce vendredi à Rabat, que l'abolition du mariage des mineures passe par la lutte contre certaines croyances sociales qui favorisent ce phénomène.
S'exprimant à l'occasion de la rencontre nationale sur le "Mariage des mineures: abolir l'exception… rétablir la norme", Benyoub a indiqué que l'abolition du mariage des mineures est confrontée à plusieurs défis, ...

LIRE LA SUITE - www.lesiteinfo.com

Vendredi 22 FÉVRIER 2019

CASABLANCA : UNE DOMESTIQUE DE 13 ANS TORTURÉE, LA DGSN RÉAGIT

Après la publication d'un article de presse relatant une affaire présumée de torture, subie par une mineure de la part de son employeur à Casablanca, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, dans un communiqué, que le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a été chargé d'ouvrir une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent.
L'article de presse, relatant cet incident, indique que l'officier de la police judiciaire chargé de l'enquête n'a pas appliqué strictement la loi...

LIRE LA SUITE - www.leseco.ma

Jeudi 21 FÉVRIER 2019

UNE JUSTICE PROPRE AUX MINEURS AU MAROC ?

L'association Relais-Prison-Société a présenté, mardi à Rabat, un mémorandum en faveur d'une législation pénale et institutionnelle indépendante, en vue de préserver les droits des mineurs en conflit avec la loi.
Présenté lors d'une table ronde, organisée en partenariat avec la direction des affaires pénales et des grâces au ministère de la Justice, ce mémorandum a souligné la nécessité de mettre en place des règles avancées et indépendantes, prenant en considération la nature et la spécificité...

LIRE LA SUITE - www.leseco.ma

Dimanche 17 FÉVRIER 2019

Ceuta et Melilla veulent refouler au Maroc tout mineur ayant migré "pour raisons économiques"

La disposition souhaite s’appliquera aussi bien aux ressortissants marocains qu'étrangers.

MIGRATION - Le gouvernement de Ceuta, présidé par Juan Vivas (PP), va présenter ce mois une proposition d'initiative législative visant à inclure dans la loi sur la protection de l'enfance une disposition supplémentaire relative aux Mineurs étrangers non accompagnés, permettant aux enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla de refouler au Maroc tout migrant mineur étant parvenu dans ces territoires pour "raisons économiques", rapporte Europa Press qui précise avoir consulté le détail de cette proposition.
Invoquant le souci "de protéger au mieux les intérêts de ces mineurs et dans...

LIRE LA SUITE - www.huffpostmaghreb.com