Mot du président

En 1995, dans un contexte politique très difficile, Dr M'jid Najat et quelques personnes engagées dans la défense des droits de l'enfant ont commencé à écrire l'histoire de Bayti.
Une histoire de bénévoles, éducateurs, assistantes sociales, médecins, artistes, enseignants … qui ont décidé de protéger des enfants exclus et victimes de violence vivant dans la rue, de dénoncer la violation de leurs droits et de sensibiliser la société à leurs problématiques.

Depuis, on peut dire qu' un travail considérable a été accompli, l'association s'est structurée, un savoir faire a été développé, des enfants ont retrouvé le sourire et sont devenus des adultes intégrés, des familles ont été soutenues, des éducateurs et des assistantes sociales ont été formés, l'association jouit d'une crédibilité et notoriété incontestées, les droits de l'enfant avancent dans notre pays. Est-ce la fin de l'histoire ? Eh bien malheureusement non, car d'autres enfants arrivent, d'autres drames se produisent et l'association doit poursuivre et adapter son action à l'évolution de notre société, elle doit sans cesse remettre en question ses approches pour être encore plus efficace.

Merci chers partenaires… ! Bayti ne saurait oublier le rôle crucial que vous avez joué, sans Vous rien n'aurait été possible. Merci l'équipe (une pensée très forte à celles et ceux qui nous ont quitté)! pour votre engagement et votre travail.

Merci les enfants… ! car le plus beau des cadeaux pour nous, c'est le sourire que vous retrouvez et vos visages heureux.

Chères Toutes et Chers Tous, merci pour votre intérêt, VOUS pouvez aussi contribuer à ce que l'Histoire de Bayti continue, en nous apportant votre soutien ! Car aujourd'hui plus que jamais, Bayti continue d'avoir besoin de financements pour pérenniser son action. Soutenir Bayti , c'est protéger les enfants !

Dr. Jaoud Chouaib